samedi 12 septembre 2009

Tour de Bretagne à la voile

Thierry Chabagny et Alexis Littoz enlèvent la dernière course à La Trinité-sur-mer
Eric Drouglazet et Laurent Pellecuer remportent la 7e édition du Tour de Bretagne

En terminant douzièmes à La Trinité-sur-mer de la dernière étape, Eric Drouglazet et Laurent Pellecuer ont remporté la septième édition du Tour de Bretagne à la voile. Ils succèdent ainsi à Nicolas Lunven et Charles Caudrelier, vainqueurs il y a deux ans. Dominateurs de la course depuis les deux courses en baie de Brest, les hommes de Luisina s'imposent ainsi devant Fred Duthil et François Lebourdais (Bbox Bouygues Telecom) et Thomas Rouxel et Sébastien Josse (Défi Mousquetaire).

La dernière étape s'est disputée entre Piriac-sur-mer et La Trinité-sur-mer. Propulsés par un fort vent de nord-est, les 34 Figaro-Bénéteau engagés dans cette septième édition ont rapidement rejoint la baie de Quiberon pour terminer une régate bord à bord et parfois bord contre bord. À l'entrée de la baie, quatre bateaux s'étaient détachés du peloton. 

Ce sont finalement Thierry Chabagny et Alexis Littoz (Suzuki) qui s'imposent au terme d'une régate digne d'un dernier bord de match racing. Ils devancent d'une courte longueur Thomas Rouxel et Sébastien Josse (Défi Mousquetaire) puis Nicolas Lunven et Jean Le Cam (CGPI). « Nous avions à cœur de bien faire sur cette manche » commente Thierry Chabagny qui remporte ainsi une deuxième victoire d'étape avec Alexis Littoz, un jeune expert du match-racing. « Il a fallu contrôler nos adversaires directs pour ne pas se faire passer. Cela donne un final avec du contact jusqu'au bout ! L'avantage d'avoir un équipier spécialiste du match race... c'est qu'il aime ça, le contrôle ! »

Deuxièmes de l'étape, Thomas Rouxel et Sébastien Josse (Défi Mousquetaire) en profitent pour prendre la troisième place du classement général en coupant la ligne d'arrivée dans le sillage de Suzuki et juste devant Nicolas Lunven et Jean Le Cam. Menaçants jusqu'au bout, ils terminent l'étape, bâbord amure, dans le tableau arrière de Défi Mousquetaire. En pleine progression, Thomas Rouxel pouvait savourer cette place sur le podium final du Tour 2009. « Cela se termine donc serré. C'était super chaud. On est très content. La course aurait pu continuer, on allait de mieux en mieux ! »

Arrivés en douzième place sur la ligne d'arrivée au terme d'une régate bord à bord avec le Gavottes de Jean-Pierre Nicol et Frédéric Rivet, les leaders du classement général depuis les deux régates en rade de Brest ont assuré la victoire finale. « Le but était de rester avec Bbox, ce que l'on a fait. Et on en a même profité pour passer d'autres bateaux » analyse Eric Drouglazet, le skipper en titre du Figaro Luisina. « Nous avons gardé notre dauphin en ligne de mire et, à partir de là, on a déroulé. Voilà, nous sommes maintenant soulagés » ajoute Laurent Pellecuer son équipier pour l'épreuve du Tour de Bretagne.

Avant de quitter la Loire-Atlantique, Eric et Laurent avaient 15 points d'avance sur Fred Duthil et François Lebourdais. Ils remportent donc le classement final 12 points devant l'équipage de Bbox Bouygues Telecom et peuvent savourer cette consécration à sa juste valeur. « Au-delà de la victoire, c'est le sentiment du bon travail accompli qui prédomine. On a fait du bon boulot. On n'avait pas de point faible. On était bon sur les phases de départ, on était agressif aux bouées et on a navigué sur la dernière manche comme il fallait » conclut Drouglazet. « C'est une grosse victoire parce que l'on a donné énormément. On a toujours été bien placé » confirme Pellecuer.

Neuvièmes de la septième étape, les hommes de Bbox Bouygues Telecom ont assuré leur deuxième place sur le podium. Mais la dernière course a failli mal se finir prématurément pour eux. « On a cassé une barre de flèche peu de temps avant l'arrivée » explique François Lebourdais en montrant son espar abîmé dans le port de La Trinité. « On a quand même réussi à passer la ligne d'arrivée tout doucement. On a sauvé le mât et la deuxième place au classement général ! » « On s'en sort bien malgré la casse d'une barre de flèche à l'arrivée » ajoute Fred Duthil qui souligne que si l'incident s'était passé plus tôt, ils n'auraient pu rejoindre l'arrivée et sauver leur deuxième place.

Juste devant eux, les jeunes Fabien Delahaye et Paul Meilhat terminent leur premier Tour de Bretagne par une nouvelle victoire d'étape en catégorie bizuth. Ils se classent ainsi 9e du classement final et remportent le premier classement bizuth de l'histoire du Tour. Samsung Mobile (Brault et Koch) gagne la dernière étape en bizuth, mais on gagne ce classement. Le bilan est donc plus que positif vu le nombre de bateaux et le niveau de la course » rappelle le jeune Caennais. Joseph Brault et Antoine Koch prennent la deuxième place de ce classement. Antoine Carraz et Johan Barbarin complètent le podium.

Rendez-vous dans deux ans pour la huitième édition !

Ils ont dit... à la Trinité sur mer

Eric Drouglazet - vainqueur sur Luisina : « Au delà de la victoire, c'est le sentiment du bon travail accompli qui prédomine. On a fait du bon boulot. On n'avait pas de point faible. On était bon sur les phases de départ, on était agressif aux bouées et navigué sur la dernière manche comme il fallait. Le but était de rester avec Bbox, ce que l'on a fait et on a même profité pour passer d'autres bateaux. On a pris un départ en milieu de flotte à Piriac-sur-mer et on passe 10 ou 15 à la bouée au vent et on termine dans les points à La Trinité. C'était une course avec un plateau très relevé cette année. Laurent (Pellecuer) est un gros bosseur comme moi. A bord, on ne lâche pas ! »

Laurent Pellecuer - vainqueur sur Luisina : "C'est une grosse victoire parce que l'on a donné énormément. On a toujours été bien placé. On a réussi notre journée de régate à Brest afin d'être présidentiable. Et on a continué la campagne pour arriver tout droit sur une dernière journée menée méthodiquement. On a écarté tout risque idiot d'accident que ce soit de se retrouver dans une situation de blocage ou de casse afin d'arriver de façon compétitive. Nous avons gardé notre dauphin en ligne de mire et, à partir de là, on a déroulé. Voilà, nous sommes maintenant soulagés car on n'a pas gâché ce bonheur de tout atteindre. »

François Lebourdais - 2e sur Bbox Bouygues Telecom : « C'était sympa ce Tour de Bretagne. On a essayé de se caler avec Fred même si on n'allait pas toujours assez vite. C'était un beau tour avec de l'air sur la fin. D'ailleurs, on a cassé une barre de flèche peu de temps avant l'arrivée. On a quand même réussi à passer la ligne d'arrivée tout doucement. On a sauvé le mât et la deuxième place au classement général. Donc, nous sommes satisfaits de notre course sans oublier que l'on reprend le travail lundi ! »

Fred Duthil - 2e sur Bbox Bouygues Telecom : « C'est génial de finir deuxième du Tour de Bretagne. Je suis bien content car il y avait des doubles qu'il ne fallait pas sous-estimer. On aurait pu faire un peu mieux puisque l'on était un peu fébrile sur les départs. Globalement, on n'a pas eu de super sensations en vitesse mais on s'en sort bien malgré la casse d'une barre de flèche à l'arrivée. »

Thomas Rouxel - Défi Mousquetaire : « On termine deuxième de l'étape. Sur Fred Duthil, on termine avec deux points de retard et on a trois points d'avance sur Jean Le Cam et Nicolas Lunven. Cela se termine donc serré. C'était super chaud. On est très content. La course aurait pu continuer, on allait de mieux en mieux ! »

Sébastien Josse - Défi Mousquetaire : « Je suis ravi. C'est en fin fini ! (sourire) J'avais un peu d'appréhension au début de revenir sur le circuit. Ensuite, j'ai retrouvé mes marques. Ce circuit, cela fait des années qu'il dure.C'est un bon circuit. Il y a un bon plateau de coureurs, les bateaux sont proches... J'y reviendrais avec plaisir. »

Nicolas Lunven - CGPI  : « On finit avec une manche de 3ème et 4ème au classement général provisoire. C'est satisfaisant pour un couple qui n'a jamais navigué ensemble !»

Thierry Chabagny - SUZUKI AUTOMOBILES : « Nous avions à cœur de bien faire sur cette manche. Après un super départ, nous avons gardé la tête de la flotte dès la bouée de dégagement. Un problème sur la pompe de ballast nous a obligé à garder 220 kg d'eau à bord. Nous nous sommes fait rattraper au portant. Il a fallu contrôler nos adversaires directs pour ne pas se faire passer. Cela donne un final avec du contact jusqu'au bout ! L'avantage d'avoir un équipier spécialiste du match race... c'est qu'il aime ça, le contrôle ! Nous sommes globalement satisfaits de ce Tour de Bretagne avec 2 victoires d'étape. Je suis très content de ma collaboration avec Alexis ! »

Fabien Delahaye - 1er bizuth sur Port de Caen Ouistreham : « Samsung Mobile gagne la dernière étape en bizuth mais on gagne ce classement. Le bilan est donc plus que positif vu le nombre de bateaux et le niveau de la course. On avait pour objectif de terminer dans les 10 premiers. On termine 9e ce qui est plus que positif et premier des bizuths ce qui est encore mieux. J'ai appris beaucoup de choses sur l'épreuve. »

Paul Meilhat - 1er bizuth sur Port de Caen Ouistreham : « C'est vraiment bien. Les acquis de toute l'année se sont ressentis. Tout ce que l'on a fait a marché. On est dans la suite de la réussite du Figaro. »

Arnaud Godart - Senoble : « Pour moi, le résultat est meilleur que celui de la Solitaire. Je suis toujours en phase d'apprentissage sur le bateau et je commence à bien le faire avancer. Le double, c'est top pour bien se concentrer sur la moitié du boulot. Cela permet de pousser les réglages. Tout commence par là. Pour moi, c'est la dernière course de la saison et c'est une course qui est vraiment belle ! »

Oswenn Le Foll - Côtes d'Armor : « C'est la régate qui clôture ma saison de Figaro. C'était une saison excellente et une bonne expérience pour moi. Le Figaro-Bénéteau est plus clair pour moi dorénavant. Je trouve plus clair tout ce qu'il y a à mettre en place pour préparer une nouvelle saison et je suis super motivé pour continuer. Le Tour de Bretagne est une des meilleures courses de la fin de saison. Le parcours est excellent et l'ambiance sur le circuit est très bonne que ce soit avec les organisateurs, la presse, les concurrents ou les préparateurs. »

Joseph Brault - Samsung Mobile : « C'était chouette ! On s'est cherché au début Depuis Brest on a progressé. On a passé beaucoup de bouées de dégagement assez bien placé mais après, c'était un peu frustrant de voir 4 ou 5 bateaux nous passer sur la manche. C'était hyper intéressant de naviguer avec Antoine Koch. Maintenant, je voudrais bien refaire une nouvelle saison en Figaro mais pour cela il faut que je trouve un budget. »

François Gabart - Espoir Région Bretagne : « C'était pas mal ! Il y avait du soleil, du vent, c'était une belle dernière étape. C'était aussi ma dernière course à bord d'Espoir Région Bretagne. J'avais donc envie de finir ce projet de la plus belle manière. On a eu une journée difficile à Brest, on a gagné deux étapes puis on a fait 3 et 4. On était dans le coup alors cela fait plaisir de terminer comme cela. Je ressent quand même un petit pincement au cœur de quitter ce bateau mais c'est comme cela. »

Jean-Baptiste Epron - GENERALI : « Nous sommes super contents d'avoir participé à ce Tour de Bretagne. Nous avons bien ramassé mais dans la bonne humeur. C'est une course vraiment bien organisée. »

Gérald Véniard - SKIPPER MACIF : « On gagne une place au classement général provisoire. Globalement, cette étape est une super course, les conditions étaient idéales : un très bon parcours avec un bon vent. Je suis admiratif de la manière dont Eric Peron négocie les départs. »

Jean-François Cuzon - ESPOIR REGION BRETAGNE : « Nous avons eu pas mal de vent sur cette dernière manche. Nous sommes bien partis, nous avons passé la bouée de dégagement en 3ème position. C'était une bonne bataille jusqu'au bout. Le Tour de Bretagne est une super course. 34 bateaux monotypes avec une vitesse proche cela forme une très belle flotte. Ce parcours autour de la Bretagne est intéressant stratégiquement et tactiquement avec du vent, du courant et des effets de site. Avec François, nous commencions à être au niveau dans les manœuvres...C'est dommage que cela s'arrête ! »

Pierre Dombre - ALHYANGE ACOUSTIQUE : « C'était vraiment une belle course. Je suis très content d'être revenu cette année. Nous nous sommes fait plaisir. Nous avons fait des manches correctes. C'est encourageant pour un équipage tout juste formé. »

Ronan Treusssart - RENAULT ARCADIE : « C'était nickel ! Nous faisons dans les 10 premiers au général et cela fait du bien. Nous étions toujours au top. J'aime le format de cette course. Il y a un super plateau. »

Gildas Mahé - BANQUE POPULAIRE : « Globalement, c'est un bon Tour de Bretagne avec une très belle arrivée. Je n'avais jamais navigué avec Vincent. C'était agréable. Le format de la course est top. Cela vient un peu rapidement après la Solitaire. Nous avons souffert physiquement surtout la nuit. »

Elise Garcin - GROUPE SNEF : « C'était mon premier Tour de Bretagne et un très bon entraînement. Les conditions étaient difficiles. Nous avons manqué d'entraînement. J'ai barré la majeure partie du temps. Je suis fière de la 1ère étape où nous finissons 12ème. J'ai vécu cette course comme un révélateur, cela m'a prouvé que j'avais envie de continuer à courir en Figaro. »


Il a dit... à Piriac-sur-mer

Jean Le Cam - CGPI : « Moi, je suis super content. Comme tout le monde ! Je trouve que la course est un peu perfectible comme pour le départ de St Malo. Amarrer les bateaux dans le bassin à flot au pied des remparts me semble impératif. Il faudrait aussi une étape de plus avec une escale à Concarneau ou Lorient d'une cinquantaine de milles environ. Ceci afin d'éviter des étapes très longues comme celle d'hier. Mais 34 au bateau au départ sur cette édition, c'est un beau score ! Je suis ravi. En plus, je cours avec un spécialiste (ndr : Nicolas Lunven). Alors∞ que peut-il m'arriver ? (réflexion) En fait il nous est arrivé plein de choses ! (sourire). J'étais au débuts de cette course (ndr : Jean a participé aux deux premières éditions). Certains se posaient la question de savoir s'il fallait la disputer en équipage ou en solitaire. Je pensais que s'il elle s'était disputée en équipage, on aurait eu affaire à trop de spécialistes. En solitaire, cela aurait été difficile car la course se dispute trop tôt après la fin de la Solitaire du Figaro. »

Classement général définitif après 7 courses
1. E. Drouglazet - L. Pellecuer (Luisina) 29 pts;
2. F. Duthil - F. Lebourdais (Bbox Bouygues Télécom) 41 pts;
3. T. Rouxel - S. Josse (Défi Mousquetaires) 43 pts;
4. N. Lunven - J. Le Cam (CGPI) 46 pts;
5. T. Chabagny - A. Littoz (Suzuki Automobiles) 52 pts;
6. G. Mahé - V. Biarnès (Banque Populaire) 53 pts;
7. R. Treussart - T. Vauchel (Renault Arcadie) 57 pts;
8. E. Péron - G. Veniard (Skipper Macif) 58 pts;
9. F. Delahaye - P. Meilhat (Port de Caen Ouistreham) * 59 pts;
10. F. Gabart - JF. Cuzon (Espoir Région Bretagne) 68 pts;
11. A. Godart-Philippe - Y. Le Clech (Senoble) 78 pts;
12. J. Brault - A. Koch (Samsung Mobile) * 81 pts;
13. L. Gouézigoux - E. Svilarich (Trier c'est Préserver) 87 pts;
14. A. Carraz - J. Barbarin (Ilidan) * 115 pts;
15. JP. Nicol - F. Rivet (Gavottes) 115 pts;
16. D. Cloarec - G. Rivoalen (Espoirs Habitables Baie de Morlaix) * 119 pts;
17. R. Toulorge - B. James (Audition Santé) 129 pts;
18. A. Hardy - D. Hardy (Agir Recouvrement) * 133 pts;
19. A. Loison - J. Aubert (All Mer - Inéo GDF Suez) 135 pts;
20. V. Jacquier - P. Dombre (Alhyange Acoustique) 136 pts;
21. JP. Mouren - E. Garçin (Groupe SNEF) * 153 pts;
22. O. Le Foll - T. Le Guillerm (Côtes-d'Armor) 159 pts;
23. S. Thétiot - L. Mermod (Grandeur Nature) 160 pts;
24. I. Joschke - T. Leglatin (Synergie) * 160 pts;
25. P. Laot - JB. Epron (Générali) 162 pts;
26. M. Girolet - A. Toulorge (Entreprendre (Lafont Presse)) 163 pts;
27. J. Malbon - N. bubb (Artemis Océan Racing) * 164 pts;
28. G. Bernard - V. Fresnais (ITO Marine) * 191 pts;
29. J. Samuel - JF. Robin (Opéra en plein air) * 203 pts;
30. C. Machetel - F. Coudray (Yaka) * 205 pts;
31. F. Espagnon - G. Ledoux (Marco Polo) * 211 pts;
32. V. Vachette - S. Debeaupté (HCI) * 214 pts;
33. LM. Tannyeres - H. Bousquet (Marine Pool) * 220 pts;
34. S. Brady - A. Greenwood (Sonic Boom II) * 222 pts;

* : Bizuth Tour de Bretagne à la voile 2009

Pour en savoir plus
Les photos, les classements, les infos : http://www.tourdebretagnealavoile.com